Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megasports

Megasports
Actualités Sports & Loisirs en Outre-Mer et d'Ailleurs


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019: Paroles aux experts des chaînes La 1ère


Rédigé le Vendredi 7 Juin 2019 à 13:59 |



C'est une grande première ! La France accueillera la 8ème édition de la Coupe du Monde féminine de football FIFA 2019, qui se déroulera du 7 juin au 7 juillet.

24 équipes s'affronteront pour le titre suprême au terme de 52 matchs, organisés dans 9 stades de 9 villes (Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes)

L'équipe de France fait partie des favorites de la compétition avec l'Allemagne, le Japon et les États-Unis, tenants du titre.

Les chaînes La 1ère  diffuseront les 15 meilleures affiches : tous les matchs des Bleues, 4 huitièmes de finale, les 4 quarts de finale, les demi-finales, la petite finale et la finale, le 7 juillet au Groupama Stadium de Lyon.

Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019 TM (Horaire Martinique La 1ère)

Calendrier des matchs - 7 juin au 7 juillet
Cérémonie d'ouverture vendredi 7 juin à 14:25

TOUS LES MATCHS DE POULE DE L'ÉQUIPE DE FRANCE


Vendredi 7 juin   France - Corée du Sud   15:00
Mercredi 12 juin   France - Norvège  15:00
Lundi 17 juin   Nigeria - France   15:00

HUITIEMES DE FINALE

Samedi 22 juin à 09:00
Dimanche 23 juin à 11:30
Dimanche 23 juin à 15:00
Lundi 24 juin à 15:00
TOUS LES QUARTS DE FINALE*

Jeudi 27 juin à 15:00
Vendredi 28 juin à 15:00
Samedi 29 juin à 09:00
Samedi 29 juin à 12:30

LES DEMI-FINALES

Mardi 2 juillet à 15:00
Mercredi 3 juillet à 15:00

PETITE FINALE 

Samedi 6 juillet à 11:00

FINALE

Dimanche 7 juillet à 11:00

* Les matchs de l’équipe de France si elle termine 1ère de sa poule

3 QUESTIONS A LAURENT CORTEEL

© Tristan Paviot / FTV
© Tristan Paviot / FTV
Entre le football féminin et le Réseau la 1ère s'est nouée une longue histoire. Laurent Corteel, directeur des contenus du Pôle Outre-mer décrypte en 3 questions l'engagement des 1ère auprès des Bleues .

Pourquoi le Réseau la 1ère a acquis les droits de la Coupe du Monde féminine de football ?

C’est une longue histoire entre le réseau des 1ère et l’équipe de France féminine de Football. Nous suivons leur brillant parcours depuis la qualification à la Coupe du Monde 2015 au Canada. Puis nous étions là, lors de l’Euro 2017 aux Pays-Bas.

Bien avant d’autres médias premium, La 1ère a fait le choix de soutenir le football féminin, élargissant ainsi l’offre footballistique proposée par nos antennes : Championnats locaux, Coupe de France, Coupe de la Ligue, Euro masculin, finales de Ligue des Champions, Gold Cup, Coupe du Monde masculine…

Nous avons également été les premiers à faire commenter les matchs de football masculin par une femme, Marinette Pichon, ancienne championne de France, également commentatrice du championnat féminin de Ligue 1 sur France 4.

En quoi cette compétition est-elle spéciale ?

Bien avant les succès de leurs homologues masculins à l’Euro 2016 et la Coupe du Monde 2018, les Bleues ont, grâce à leur qualités collectives notamment, relancé une dynamique positive après le désastre de la Coupe du Monde masculine de 2010 en Afrique du Sud.

A l’instar de l’équipe de Lyon en Ligue des Champions, les résultats brillants des Bleues ont participé à la valorisation et au succès du football féminin auprès du public.

Après la victoire de la France à la Coupe du Monde 2018, le Monde entier aura le regard tourné vers l’édition féminine de 2019. La compétition étant organisée en France, 4 joueuses ultramarines sont sélectionnées chez les Bleues, les équipes des 1ère seront mobilisés pour valoriser l’événement sur tous nos médias : 15 matchs, dont tous ceux de l’équipe de France seront proposés en direct sur nos antennes TV . Sur notre offre Web, chaque match sera suivi d’un « After » en live sur nos pages Facebook.

Quelles compétitions retrouvera-t-on sur la 1ère 2019 ?

Au-delà de notre offre footballistique unique, le « plus grand terrain de sport » proposé par les 1ère s’agrandit encore cette année avec notamment la Coupe du Monde de Rugby, organisée au Japon de septembre à novembre. Elle sera précédée sur nos antennes par de nombreux autres événements sportifs internationaux : Roland Garros, Tour de France, qualification des Bleus à l’Euro 2020, Championnats du monde de natation… auxquels s’ajouteront les nombreux rendez-vous locaux des outre-mer (Tour des Yoles, Tahiti Pro, Tours cyclistes, etc.)

Quel est votre pronostic ?

Nous sommes tous derrière les Bleues. Je les vois remporter le trophée, le 7 juillet au Stade de Lyon, 2 à 0 face à l’Allemagne.

3 QUESTIONS A JOSÉ PIERRE-FANFAN

© Nathalie Guyon / FTV
© Nathalie Guyon / FTV
L'international José Pierre-Fanfan, d'origine martiniquaise, sera l'un des visages qui commenteront les matchs de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019, pour le Réseau des 1ère.  Quelques jours jours avant la compétition, il nous livre ses analyses.

L'international José Pierre-Fanfan, d'origine martiniquaise, sera l'un des visages qui commenteront les matchs de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019, pour le Réseau des 1ère.  Quelques jours jours avant la compétition, il nous livre ses analyses.

Quels sont les enjeux de la compétition ?

La France en tant que pays organisateur doit confirmer sa capacité à organiser un événement mondial.
Cette Coupe du Monde féminine est l’occasion de développer le football féminin, de l'ancrer dans les mentalités.

Sur le plan économique le football féminin n’ayant pas le même publique que le football masculin, la FFF a l’occasion de développer de nouveau sponsors.

L’héritage sera important, un bon parcours et surtout une victoire finale peuvent créer une explosion de la pratique, même si c’est un événement qui aura une portée sur le sport féminin en général.

Le sel de la Coupe du Monde féminine de la FIFA ?

Le fait que la France soit le pays a permis de mettre en lumière ces dernières années la pratique. Nous avons pu le constater par retransmission TV des matchs de championnat de D1 féminine.

Le football féminin s’est professionnalisé, les moyens ne sont pas équivalent à ceux du football masculin mais les féminines ont un statut de fédéral aujourd’hui, les staffs technique sont étoffés et de qualité ce qui a permis d’avoir un football plus abouti à l’image des féminines de l’OL qui sont une vraie locomotive dans leur championnat et même sur la scène européenne.

Votre pronostic ?

L'équipe de France qui a l’occasion à domicile de concrétiser les espoirs placés en elle depuis plusieurs années. A l’image des garçons, cette Coupe du Monde à la maison doit permettre d’ouvrir le compteur de football féminin au niveau international.

* José Pierre-Fanfan commentera 5 matchs de la Coupe du Monde féminine de la FIFA en duo avec Alex Léveillé .

3 QUESTIONS A ALEX LÉVEILLÉ

© Nathalie Guyon / FTV
© Nathalie Guyon / FTV
Alex Leveillé est journaliste radio. Il a collaboré 11 années durant à Guyane la 1ère . Il rejoint la rédaction radio du Pôle Outre-mer de France Télévisions, à Malakoff, en juillet 2018. Parole d'expert…

Le principal enjeu de la compétition ?

Ca va jouer technique ! Certainement pas au début de la compétition. Pour la simple et bonne raison que certaines formations n'ont pas encore le niveau des meilleures équipes. Mais il va falloir regarder les phases de poules malgré tout. Pour déjà avoir une idée des grandes nations en forme dès le début de la compétition.

Agréable : le niveau technique général du football féminin ne cesse de progresser. Donc il y aura du beau jeu. Et autres atouts, la vitesse. On le sait, le football féminin va moins vite que celui des hommes. Et toutes les phases de jeu pourront être appréciées.

Les moments et rencontres décisives : en phase de poule, chaque équipe aura sa chance. Mais, les meilleures formations seront déjà certainement en haut du tableau. Charge au moins fortes de tirer leur épingle du jeu et s'offrir un second tour. Dans les phases à élimination directe, il n'y aura plus de place pour les approximations. Les meilleures seront au rdv.

Du football vrai : qu'il se joue avec 11 messieurs ou 11 mesdames, le football est toujours vrai. Et encore plus lorsqu'il s'agit de la coupe du monde. La compétition par excellence pour tout footeux. 
Difficultés des françaises à tenir sur le mental : ce sera peut-être la plus grande difficulté pour la team France, le mental. Souvent dans le dernier carré finale, les Françaises bloquent au moment d'atteindre le gral...le sacre ultime...cette coupe du monde sera l'occasion pour la bande à Wendy Renard de cassé cette malédiction…

Equipe la plus compliquée pour la France ?  

Dans son groupe : la Corée et le Nigeria. Et ensuite toutes les équipes seront des potentielles vainqueurs à qui il faudra faire attention...balle au centre.

Pronostic …

Dans l’ordre : La France, les USA, l’Allemagne, le Japon et le Brésil. La France parce que la coupe du monde se joue à la maison.

La France a toujours su se placer dans le carré final, mais n’a jamais réussi à l’emporter. Avec son public, à domicile, tous les ingrédients seront réunis pour que les bleues remportent enfin le trophée majeur. 

USA : Parce qu’elles sont les numéros un au classement FIFA. Et les américaines ont toujours su maitriser ce jeu. Elles ont un certains control du jeu qui déstabilise leurs adversaires. Les américaines seront assurément présentent lors les phases finales.

Allemagne : classé à la 2nd place du classement FIFA, les allemandes comme leurs homologues masculins, sont tous simplement des machines. Difficilement franchissables. Elles évolueront en France comme à la maison. Un sérieux prétendants au titre.

Japon : Elles aussi seront de la partie. Les japonaises ne s’arrêtent jamais de courir. Elles sont capables d’étouffer n’importe quelles équipes. En plus d’être techniques. Un favoris sérieux.

Brésil : A la poursuite du trophée. Les brésiliennes ne l’ont jamais remporté cette coupe du monde. Avec celle qui est l’une des meilleures joueuses du monde, Marta, elles pourront se hisser parmi les meilleures.

Ma joueuse préférée …

Marta, la capitaine du Brésil. Nommée meilleure joueuse de l’année FIFA à six reprises, Marta est une star internationale, considérée comme la plus grande footballeuse de tous les temps. Aujourd’hui âgée de 33 ans, il ne lui manque plus que la Coupe du Monde à remporter.

Il y aura certainement beaucoup de révélations, puisque tous les projecteurs seront braqués sur ces joueuses. Et du talent, il y en a, je vous assure. Je vais regarder du côté de la France avec la jeune martiniquaise, Emelyne Laurent. La jeune joueuse de 20 ans, si l’occasion, lui est donnée de jouer fera son maximum pour faire briller l’équipe de France. Et elle a du feu sous les crampons.

*Alex Léveillé commentera 5 matchs de la Coupe du Monde féminine de la FIFA en duo avec José Pierre-Fanfan.

3 QUESTIONS A MARINETTE PICHON

© Nathalie Guyon / FTV
© Nathalie Guyon / FTV
Marinette est la légende des Bleues, cette footballeuse de tous les records commente les matchs pour le réseau la 1ère depuis plusieurs saisons. Experte parmi les experts, Marinette nous livre son analyse.

Quels sont les enjeux de la compétition ?

Ces enjeux sont importants : entériner l’évolution du développement du football féminin, les résultats sportifs obtenus sur le plan du Championnat de France qui a pris une dimension supplémentaire en accueillant les meilleures joueuses des championnats étrangers…

La médiatisation connaît une envergure telle que nos Bleues font des apparitions régulières sur les grands médias : ce qui est juste énorme. C’est une ferveur populaire importante pour aller chercher le trophée tant convoité ! Jouer devant un stade rempli doit être un atout supplémentaire pour nos Bleues dans cette compétition... Les talents de nos Ultramarines, Valérie, Wendie, Delphine et Émeline, devraient servir à cette équipe de France pour continuer d’écrire les plus belles pages de nos équipes de France !

Les équipes et les joueuses à suivre durant cette compétition ?

Les Néerlandaises, championnes d’Europe en titre, les Américaines capables de tout, l’Espagne, le Canada avec Christine Sinclair, la « sériale buteuse », l’Allemagne, l’Angleterre..., et des surprises comme à chaque Coupe du monde ! Des tactiques différentes qui promettent une Coupe du monde avec des buts et du monde dans les stades !

Un match à suivre tout particulièrement ? Un pronostic ?

Je donnerai le match d’ouverture de nos Bleues au Parc comme importante, car celui-ci conditionnera la compétition de nos filles. Ce match attendu de tous sera le début d’une fête populaire, qui, je l’espère, suscitera pleins de vocations auprès des supporters.

La France va faire un beau parcours et, je croise les doigts, elle se hissera en finale de notre Coupe du monde. Ce serait magnifique !

3 QUESTIONS À MAHM EL MAMOUNE

© Nathalie Guyon / FTV
© Nathalie Guyon / FTV
Journaliste sportif chevronné, Mahm El Mamoune a couvert des dizaines de compétitions, tout au long de sa carrière. Il assurera les commentaires d'after matchs, en Facebook Live pour les comptes de la 1ère. Débriefing en 3 questions…

En quoi vont consister les « facebook live » d’après match ?

C’est un débriefing de la rencontre qui vient de s’achever. Les internautes qui ont suivi le match donnent leur avis et posent des questions à nos journalistes et consultants. Ces derniers répondent à toutes les questions et, bien entendu, émettent également un avis (l’homme du match, les tactiques mises en place par chaque entraîneur, l’arbitrage, l’assistance vidéo, éventuellement les cartons jaunes ou rouges distribués, etc.). Ainsi, un débat s’instaure entre les internautes, nos journalistes et nos consultants. C’est en général assez vivant et c’est toujours intéressant d’avoir le point de vue des téléspectateurs internautes.

Quel est pour toi le principal enjeu de cette compétition ?

Son enjeu principal est de grandir afin de devenir une compétition qui compte comme le sont les Jeux olympiques ou le Mondial de football masculin. Pour ce faire, cette huitième édition de la Coupe du monde féminine, qui a lieu pour la première fois en France, doit attirer les foules et proposer des rencontres agréables à suivre et de haut niveau.

Cela va beaucoup dépendre des prestations des Bleues qui espèrent inscrire enfin leur nom au palmarès. Et, si par bonheur la France remportait pour la première fois le titre suprême, elle serait la seule nation de toute l’histoire du football à détenir en même temps deux Coupes du monde (hommes et femmes), un élément important pour booster le football féminin.

Quelle est l’équipe la plus compliquée pour la France ? Quel est ton pronostic ?

L’équipe la plus difficile à battre est celle des Etats-Unis, tenante du titre, sans négliger l’Allemagne et l’Angleterre. La France, qui va évoluer à domicile, devrait profiter du soutien de ses supportrices et de ses supporteurs pour s’imposer comme les garçons en 1998 et faire connaître une autre chanson que « I Will Survive » de Gloria Gaynor. Mais quel en sera le titre ?…


Ludovic Belzamine



Nouveau commentaire :

Sports | Actualités | Blogs | TV | Sports Collectifs | Sports de combat | Sports nautiques | Sports de plein air | Autres | Randonnées | Aquatiques | Sorties | Dans les airs | Où manger ? | Nutritions | Conseils | Sorties Week-End | Ecologiques | Sportifs | Photos / Vidéos | Photos | Vidéos | Articles de sport | Association Megasports







Réseaux Sociaux

Facebook



Inscription à la newsletter





Partager ce site


Partenaires