Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megasports

Megasports
Actualités Sports & Loisirs en Outre-Mer et d'Ailleurs


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Këdia est la première centrale numérique de mobilité de Nouvelle-Calédonie


Rédigé le Mercredi 24 Avril 2019 à 09:34 |



Le gouvernement lance Këdia. Un site internet et deux applications pour tablettes et smartphones qui regroupent toutes les informations « transport » du territoire. Objectif : permettre aux voyageurs – Calédoniens ou touristes de passage – de préparer leurs trajets en quelques clics.

Quel est l'arrêt de bus le plus proche de ma position actuelle ? Quelle ligne emprunter pour me rendre à Bourail ? Quel itinéraire choisir pour aller à Lifou depuis Hienghène ? C’est à toutes ces questions que Këdia, qui signifie "le partage du savoir" en langue xârâcùù, entend répondre. Cette plateforme de mobilité consultable sur internet propose toutes les informations nécessaires (horaires, durées, itinéraires, infos trafic, etc.) pour composer son voyage, quel que soit le ou les modes de transport choisis : bus, avion, marche, vélo, bateau, voiture ou encore co-voiturage.

« Këdia s’inscrit dans la démarche d’élaboration du Schéma global des transports et de la mobilité de la Nouvelle-Calédonie (SGTMNC), a expliqué Gibert Tyuienon lors du lancement officiel du site. C’est un outil au service de tous, facile à utiliser et très précis car il s’appuie sur les cartographies de la DITTT. »

Onze partenaires se sont associés à cet immense chantier lancé en 2012 et piloté par DITTT. Et tous se félicitent de l’aboutissement de ce projet de longue haleine. Samuel Hnepeune qui préside la compagnie Air Calédonie a partagé son « immense satisfaction », le responsable du Betico a souligné « l’importance de cet outil pour accompagner le développement touristique » et celui du SMTU a salué « la belle qualité de service » de la plateforme.

Et si pour l’heure, le site ne propose que des informations pratiques, à terme, il permettra aux usagers de réserver et de payer en ligne leurs transports grâce à un ticket unique. À la clé, un seul paiement pour l’ensemble de l’itinéraire retenu. « Le fin du fin et l’objectif ultime de Këdia », a souligné Gilbert Tyuienon à propos de ce développement prévu pour 2020.

D’ici là, d’autres évolutions viendront compléter la plateforme : le Néobus dans quelques mois, les réseaux Ieneic et Seabreeze (liaisons maritimes Lifou-Tiga et Koumac-Poum-Belep), mais aussi les transports touristiques, tels que les navettes vers les îlots ou encore les taxis.

À noter que les applications pour smartphones IOS et Android seront téléchargeables gratuitement d’ici à la fin du mois d’avril et qu’une version en langue japonaise – l’anglais est déjà proposé – est également en cours de production.


Ludovic Belzamine



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Sports | Actualités | Blogs | TV | Sports Collectifs | Sports de combat | Sports nautiques | Sports de plein air | Autres | Randonnées | Aquatiques | Sorties | Dans les airs | Où manger ? | Nutritions | Conseils | Sorties Week-End | Ecologiques | Sportifs | Photos / Vidéos | Photos | Vidéos | Articles de sport | Association Megasports







Réseaux Sociaux

Facebook



Inscription à la newsletter





Partager ce site


Partenaires