Connectez-vous S'inscrire
Menu
Megasports

Megasports
Actualités Sports & Loisirs touristiques en Outre-Mer et d'Ailleurs


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Projet de labellisation Ramsar de l’Étang Saint-Paul


Rédigé le Lundi 15 Avril 2019 à 08:01 |



Le Préfet de La Réunion déposait officiellement en juin 2018, une demande d’inscription de l’Étang Saint-Paul au titre de Sites d’Importance Internationale Ramsar, traité international qui prône la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides, auprès du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Le président du Comité Consultatif de la Réserve Naturelle Nationale Étang de Saint-Paul et du comité de suivi du projet Ramsar, et le président de la Régie RNNESP, ont accueilli à La Réunion, la délégation Ramsar  composée d'un expert de l’Association Ramsar France, du Muséum National d’Histoire Naturelle et du Ministère de l’Écologie) le 4 avril dernier pour les convaincre de la nécessité de labelliser l'Étang Saint-Paul.

Ils sont venus expertiser le dossier localement et rencontrer les différentes parties prenantes au dossier (la commune de Saint-Paul, le Territoire de la Côte Ouest (TCO), l’Office National des Forêts (ONF), la Fédération de pêche, le Département de La Réunion…). Le ministère de la Transition écologique et solidaire a été représentée par la DEAL.

Cette labellisation qui s’inscrit dans une démarche nationale et internationale de préservation des zones humides, est un atout pour le rayonnement international, l’éco-tourisme et le développement économique responsable et durable de la ville de Saint-Paul.

Devenir Site d’Importance Internationale Ramsar, témoignera des trésors de biodiversité qu’abrite l’Étang Saint-Paul et les ravines adjacentes, inscrits au périmètre Ramsar (485 hectares). Il permettrait ainsi à l’Étang Saint-Paul de devenir la figure de proue des zones humides réunionnaises.

Cette labellisation souligne la qualité du travail de gestion de la Régie RNNESP depuis 2015, pour la préservation de la plus grande zone humide littorale des Mascareignes. En effet, ce projet de labellisation, inscrit au plan de gestion 2015-2020 de la Réserve Naturelle Nationale Étang de Saint-Paul et porté par la Régie RNNESP, a été validé par l’ensemble des instances scientifiques et politiques locales l’année dernière.

Par la suite, le Groupe National Milieux Humides et de la Commission Espaces Protégés du Conseil National de la Protection de la Nature rédigeront un rapport présentant les atouts et les préconisations à prendre en compte avant une ultime consultation auprès du Groupe Groupe National Milieux Humides et de la Commission Espaces Protégés du Conseil National de la Protection de la Nature. Une fois validée par ces deux instances, l’Etat français déposera la demande d’inscription au Secrétariat Ramsar, situé en Suisse.

Si cette reconnaissance s’avère positive, l’Étang Saint-Paul deviendra le 49ème site Français et le 12ème d’outre-mer, inscrit à la liste des sites d’importance internationale Ramsar et sera reconnu au même rang que la Petite Camargue dans le sud de la France, la baie de Somme, le baie du Mont Saint-Michel ou encore les marais salants de Guérande.

Dans l’océan Indien, les seuls sites français sont la Vasière des Badamiers à Mayotte, l’Île Europa dans le canal du Mozambique et les Terres Australes françaises. Les pays voisins Maurice, Les Seychelles et les Comores ont trois sites classés chacun et Madagascar en possède vingt. Avec le label Ramsar, la destination Réunion côtoiera sur la scène internationale des pays tels que l'Afrique du Sud, l'Australie, la Chine…

Situé à proximité de l’océan sur la côte ouest de La Réunion, l’Étang de Saint-Paul est classé Réserve Naturelle Nationale depuis 2008. C’est la plus grande zone humide du littoral de La Réunion et le site le mieux préservé de l’île et de l’archipel des Mascareignes.

Sa biodiversité est exceptionnelle, on dénombre près de 40 espèces végétales dont plus de vingt sont qualifiés remarquables et côté faune, pas moins de 26 espèces d’oiseaux et 230 espèces d’insectes y sont répertoriés.

Des visites guidées à pied, à vélo sont organisées aux abords de l’Étang de Saint-Paul en compagnie des éco-gardes animateurs pour faire découvrir sa faune et sa flore, pour pique-niquer, pratiquer du canoë kayak sur l’étang, et du ski nautique à l’embouchure.


Ludovic Belzamine



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Septembre 2019 - 09:59 La mobilité, un secteur d'avenir pour les jeunes

Sports | Actualités | Blogs | TV | Sports Collectifs | Sports de combat | Sports nautiques | Sports de plein air | Autres | Randonnées | Aquatiques | Sorties | Dans les airs | Où manger ? | Nutritions | Conseils | Sorties Week-End | Ecologiques | Sportifs | Photos / Vidéos | Photos | Vidéos | Articles de sport | Association Megasports







Réseaux Sociaux

Facebook



Inscription à la newsletter





Partager ce site


Partenaires